La contrebasse

Roman de Patrick Suskind (trad. 1989)

Ce roman nous immisce dans le monologue d'un musicien d'orchestre. Au centre de sa réflexion, son instrument : la Contrebasse... Au fil des pages, on découvre que toute sa vie de musicien et d'homme est étroitement liée à son instrument. Dans cette association intime, on ne saurait définir qui en est le symbiote ou l'hôte. Une interdépendance aussi viscérale conduit notre anti-héros à une évolution radicale dans son discours. Lire la suite...

Des premières pages où il élève sa contrebasse au statut d'instrument ultime, au dernier chapitre où il la rejette en bloc, ce livre nous plonge au coeur d'un esprit torturé, névrosé mais touchant. Ponctué d' anecdoctes, on découvre dans ce roman le quotidien du musicien et les lois qui régissent la micro-société qu'est l'orchestre symphonique. Loin du style dramatique, l'auteur traite de façon légère et presque amusée la détresse de cet homme sombrant peu à peu dans la folie.

 

Sébastien.P

Écrire commentaire

Commentaires : 0