Les conf' de la Médiathèque : la poterie au temps de l'Apartheid en Afrique du Sud

Conférence présentée par Wendy Gers, enseignante à l'école supérieure d'art (Valenciennes), ancienne conservatrice du musée des beaux-arts de Port-Elisabeth

 

Le jeudi 17 décembre 2009 à 18h30
Médiathèque municipale

2 rue des Archers à Cambrai
Entrée libre
Pour tout renseignement : tél. 03.27.82.93.93

Comme l'art de beaucoup de pays du « nouveau monde », l'art sud-africain a souvent en son coeur une recherche de sa propre identité. Depuis l'arrivée des premiers artistes coloniaux, l'art est consacré à une description des éléments exotiques-autant les paysages spectaculaires, la flore, la faune que les peuples indigènes. Mais les questions de pouvoir n'étaient jamais loin, et l'art a souvent servi à renforcer les perceptions de contrôle colonial, du paysage et des indigènes.

Depuis les années 1920 le désir de créer un style national est devenu un leitmotiv dans l'art sud-africain. Les nombreuses petites poteries céramiques sud-africaines suivent, selon les intérêts et les priorités de leurs artistes, ce désir. A partir des années 1950, la législation discriminatoire de l'apartheid devient de plus en plus violente. La période de l'apartheid est toutefois contradictoire dans les arts. Elle provoque des remises en cause des identités indigènes parfois spectaculaires, parfois angoissées, parfois très spirituelles et souvent hybrides. Cette conférence explore les représentations du corps et l'identité africaine sur les objets en céramique, entre 1950 et 1975.

Wendy Gers est spécialiste des céramiques d'Afrique du Sud et prépare la publication d'un ouvrage sur les poteries d'Afrique australe de 1655 à 1975. Elle a été cinq ans conservatrice du musée des beaux-arts de Port-Elizabeth, Nelson Mandela Metropolitain Art Museum. Elle est le seul chercheur dans son domaine et a eu accès à des collections aussi bien publiques que privées.