Biblio-Théâtre : Festival de Boogie-Woogie

Du Boogie et du Woogie

A l'occasion de la première édition du festival de Boogie-Woogie de Cambrai, la Médiathèque vous propose quelques uns des documents qui se rapportent à ce genre musical peu connu des Français (exception faite des lecteurs de Boule et Bill). Nul doute que l'offre documentaire dans ce domaine ira en s'accroissant...

 

A l'âge raisonnable de 87 ans, Pinetop Perkins continue de donner des concerts... Pinetop, qui est considéré comme un des derniers grands vétérans du blues d'avant-guerre, s'est illustré dans le boogie-woogie.

 

De la même génération que le précédent, mais décédé en 1988 et plus connu aussi, le pianiste de blues Memphis Slim a parfois donné dans le boogie-woogie. C'est le cas avec cet album intitulé : Boogie-Woogie.

Tous les Cambrésiens savent depuis quelques jours que le Boogie-Woogie est né dans les trains américains, ceux qu'empruntaient les Noirs du Sud pour gagner la "liberté" du Nord... En France aussi, s'est développé dans la première moitié du XXe siècle, un genre de la "chanson ferroviaire". Vous pouvez la découvrir avec cette anthologie qui réunit deux heures de musique de Trénet,  Piaf et des autres... au rythme des locos françaises.

 

Du Boogie-Woogie du popotin, du belge Guido Van Genechten, on ne vous dira rien : le titre est suffisamment éloquent. L'occasion de rappeler que le plaisir des livres "jeunesse" n'est pas réservé qu'aux enfants...

Écrire commentaire

Commentaires : 0