Les confs de la Média : "Les marchés hebdomadaires au Moyen Age"

Par Isabelle Theiller, Maître de conférences, Université de Toulouse 2

 

Mardi 23 mars à 18h30

 

Médiathèque municipale

2 rue des Archers à Cambrai

03 27 82 93 93

ENTREE LIBRE

A la fin du Moyen Age, chaque semaine des localités plus ou moins importantes réunissent, avec l’autorisation royale, un ou plusieurs marchés hebdomadaires. Ce droit de rassembler un marché, les seigneurs qui en ont fait la demande l’ont obtenu au terme d’une procédure institutionnelle qui existe au moins depuis le XIIIe siècle et garantit au marché la protection conjointe du roi et du seigneur. Cette autorisation, délivrée sous la forme d’une lettre patente, permet alors au marché d’envahir les rues, places et lieux publics qui se couvrent d’étals pour accueillir une population de négociants, de gens de métiers et d’anonymes venus vendre et/ou acheter. Devenues marchés, ces localités organisent le commerce et appliquent en leur sein une justice dite extraordinaire d’une étonnante intransigeance. Celle-ci confère à qui opère une transaction commerciale, l’assurance d’obtenir une marchandise  bonne, loyale et marchande et consacre en sus le marché comme seul cadre légal des échanges.