Dictionnaire amoureux du Tour de France

Documentaire de Christian Laborde (2007)

De L'Ange de la montagne au Train bleu de l'US postal, en passant par le Cannibale ou le Blaireau, un siècle d'épopée cycliste à travers le portrait de quelques-uns de ces Géants de la route par le chantre de la Grande Boucle.

Amoureux du Tour de France depuis toujours, l'auteur évoque ici les exploits des héros de son enfance, tels que les racontait son père dans cette langue particulière, propre aux gens du pays, riche de ces voyelles colorées, rimbaldiennes, ces consonnes flamandes, italiennes qui .../... se frottaient à celles gasconnes des paysans, latines du curé, françaises de l'instituteur, espagnoles des charpentiers...Lire la suite...

 

Bernard W.

Rien qu'à le lire, on entend chanter l'accent du Sud-Ouest, qui répond aux commentaires enflammés d'un Jean-Paul Brouchon sur la route du Tour, exhortant les champions avec, dans la poche de leur maillot, la France colorée que chacun trimballe. Et ce lyrisme le dispute à la truculence du verbe, quand il parle le jargon des cyclistes, qu'ils aient la selle dans le cul, ou qu'ils placent une mine, à moins d'exploser ou d'être à la ramasse dans l'ascension de certains cols.

Un véritable dictionnaire donc, au sens lexical ou historique du terme, mais surtout un savoureux recueil d'anecdotes qui font (re)vivre le Tour de France, et que vous pourrez bientôt écouter à la Médiathèque !

 

Bernard W.

Écrire commentaire

Commentaires : 0