Une heure, une oeuvre : Jules-Auguste Gosselet : géologue cambrésien

Conférence présentée par Pierre Lemaître, membre des Amis du Cambrésis. Jeudi 25 novembre à 19h00, 2 rue des Archers.

 

Nommé à la chaire de géologie de l’Université de Lille, il est réputé bon pédagogue.

Ses apports à la géologie moderne sont récompensés en 1902 par un bel ouvrage collectif de témoignages et d'hommages, à l’occasion du « cinquantenaire scientifique de Jules Gosselet ».

La conférence sera l'occasion de s'intéresser aux caractères géologiques du Cambrésis. On y découvrira que notre arrondissement a subi tout au long de son histoire géologique des périodes « marines » alternant avec des périodes « continentales » et que son économie, essentiellement agricole, est dépendante de son sous sol.

 

Jules Gosselet est un grand géologue français, né en 1832 à Cambrai, en face de la cathédrale. On lui doit de multiples recherches et études sur l’origine des terrains de tout le Nord de la France, de la Belgique, d’une partie de l’Allemagne et de l’Angleterre.

Il était un marcheur infatigable et cette aptitude lui a permis de se rendre directement sur les terrains qu’il affectionnait pour découvrir des roches, traces de notre passé géologique et objets de ses recherches. En arpentant toutes les régions qui l’intéressaient, il observait attentivement les affleurements, les fossiles retrouvés dans les carrières, les travaux des puisatiers, les forages réalisés. Il est ainsi à l’origine de nombre de trouvailles, notamment pour rechercher des phosphates, pierres à bâtir et autres matières utiles à l’homme, mais aussi pour circonscrire certaines zones comme celles du bassin houiller. De ses efforts intenses, associés à une forme d’intelligence aiguisée et un goût prononcé pour la collection, sont nées toutes les connaissances, encore actuelles, des richesses géologiques de notre région.

Nommé à la chaire de géologie de l’Université de Lille, il a l’occasion de faire briller ses qualités pédagogiques centrées bien sûr sur les cours théoriques, mais surtout sur l’observation et les visites sur place.

 

Il a beaucoup apporté à la géologie moderne et ses « disciples » du monde entier lui seront éternellement reconnaissants sous forme de témoignages rassemblés dans un ouvrage publié en 1902, à l’occasion du « cinquantenaire scientifique de Jules Gosselet ».

 

Lors de la conférence intitulée « Jules Gosselet, un grand géologue », Pierre Lemaître se propose de livrer quelques uns des fruits de ses recherches, notamment ceux qui touchent le Cambrésis. On y découvrira que notre arrondissement a subi tout au long de son histoire géologique des périodes « marines » alternant avec des périodes « continentales » et que son économie, essentiellement agricole, est dépendante de son sous sol.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0