"Ecris ton monstre !" : dix textes sélectionnés par le jury

DODO

 

On pense souvent que les monstres sont méchants, mais c'est quelque fois faux.

Je vais vous présenter DODO, le monstre du sommeil.

Il est bourré d'épines qui me piquent les yeux, le soir. Avec ses doigts plein de colle, il me ferme les paupières.

Ses immenses tentacules me paralysent les membres et m'obligent à rester allongé.

Puis tout doucement, avec sa bouche énorme, il me mange la cervelle, ce qui m'oblige à ne plus rien faire.

Son souffle puissant balaie mes dernières résistances et je me retrouve donc dans le noir et dans mes rêves durant quelques heures.

Prenant une voix douce ou imitant le chant des oiseaux, tous les matins il me redonne la vie.

Vous pouvez donc voir que DODO est un monstre prévoyant qui fait fuir ma fatigue.

 

Halimatou DRAME et Naïm AOUDI (Cambrai, Ecole R. Gernez, CE2)

 

LA GENTILLE PETITE PIEUVRE QUI MANGE LES ENFANTS

 

 

Je l'ai rencontrée en me promenant sur la plage, je l'ai vue en train de manger un enfant.

Je suis allée vers elle, je lui ai demandé comment elle s'appelait. Elle m'a répondu : "PIEUVRETTE".

Elle m'a emmenée chez elle. Elle habitait une petite cabane dans un bois tout près de la plage.

Voici la description de Pieuvrette : elle avait des yeux ovales, une bouche en forme de lune, des dents un peu pointues, des longues tresses, un nez en coeur, une jupe et un tee-shirt violets.

Elle semblait plutôt gentille, mais il faut se méfier !

Sa peau était de couleur rose et violette. Son habitude, c'était de se lever la nuit pour se baigner.

 

Depuis peu, elle ne mange plus les enfants. Nous sommes devenues copines et je lui rends visite au bord de la plage, tous les soirs.

 

Clarisse VAN HYFTE (Cambrai, CM2 Immaculée Conception)

 

LE SQUELETTE EN CHAIR ET EN OS

 

 

Il est à moitié squelette car quand il était petit, il est tombé dans un volcan et la moitié de son corps a été trempée dans la lave.

Il a cinq yeux dont un qui ne marche pas.

Il y a quatre bras dont deux très maigres et pour ses pieds, ils sentent mauvais car il vit dans une décharge.

Son nez est normal.

On ne sait pas d'où il vient car il a trois langues. On dit qu'il est tombé du ciel mystérieusement.

Attention ! Il ne faut surtout pas l'énerver car après on ne peut pas l'arrêter.

Ce qui est bizarre, ce sont ses yeux au nombre de quatre : l'un au regard méchant, l'autre aveugle (un œil brûlé). Enfin, un œil normal et le dernier, cicatrisé.

Sa main est faite à partir de fer et de ce qu'il trouve.

Il rêve d'être riche et d'avoir une maison en bonbons : goût fraise, kiwi et sa salle de bains, goût chewing-gum.

 

Il rêve aussi d'être agent secret mais le problème, c'est que tout cela est irréalisable !

 

Maxence FOULET (Cambrai, CM2 Immaculée Conception)

 

 LE ZOMBIE MILLIARDAIRE

 

Dans un ancien cimetière, tout au fond, j'ai vu un château. A l'intérieur de ce château habitait un zombie. Mais pas un zombie comme ceux qu'on voit dans les films d'horreur, un zombie milliardaire !

Enfin, dès que je l'ai vu, j'ai eu cette idée directement.

 

Il avait une tête bien ronde, un nez empâté, des yeux noirs et l'œil de gauche était plus petit que l'autre.

Dans ses narines, il y avait deux vers de terre qui n'ont jamais voulu sortir..

Ses cheveux étaient hérissés et orange.

Il avait aussi des lunettes noires et l'oreille de gauche était plus grosse que l'autre. Une boucle d'oreille noire en forme d'os pendouillait, accrochée à son oreille gauche.

Ses dents étaient vertes et pointues.

Sa bouche était rouge et de la bave marron lui coulait de chaque côté.

Son épaule gauche était déboîtée.

Une chaîne en or était pendue à son cou et au bout de cette chaîne, il y avait une tête de mort. Elle était en or, elle aussi !

Il avait une veste bleue, les manches déchirées et des trous partout.

Des longs poils commençaient de ses petites épaules, et à ses poignets il y avait des bracelets, quatre montres et sur l'autre, un gros bracelet à piques d'or.

Il avait aussi trois pieds, avec au bout, non pas des pieds, mais des roulettes en or !

 

Il était horrible à voir mais dès qu'on lui parlait, il était gentil et maladroit ce qui lui donnait un air drôle.

 

Depuis, je passe chez lui tous les samedis à minuit et on rigole bien.

 

Simon GARDENER (Cambrai, CM2 Immaculée Conception)

 

  L'IMMEUBLE ENSORCELE

 

Il était grand, fort, gigantesque, très... laid, oui !

Il avait six yeux enfin... des yeux, non. C'étaient plutôt des fenêtres.

Ses cheminées crachaient du feu.

Il mangeait les gens qui rentraient dans l'immeuble.

Il avait des dents pointues.

Quand mon père est entré dans cet immeuble, je ne l'ai plus revu.

Il est méchant, ses yeux étaient des fenêtres cassées, ses sourcils étaient des morceaux de bois.

Quand il voyait quelqu'un passer devant lui, avec ses gros et grands bras, il prenait la personne et la mangeait.

 

D'après le journal, il y a eu 5 500 677 crimes commis par l'immeuble.

NE PASSE JAMAIS DEVANT LUI !!!!

 

ELIAS BELJAOUAOUI (Cambrai, CM1 Immaculée Conception)

 

  MON MONSTRE IMATERIFIANT

 

Le monstre que j'ai vu avait un nez de crapaud.

C'était une bête bizarre parce qu'il avait un bras de catcheur et trois dents. Celles-ci étaient cariées.

Il avait une bouche de macaque, des yeux de vampire, des jambes de nain avec des cheveux de fille sur ses pieds.

Il me terrifiait avec ses soixante verrues immenses et il s'appelait "CORNIMAL".

Il ressemblait à un cornichon.

Il était drôle et monstrueux.

Il avait un chapeau avec des poussières dessus, il avait des gants, une écharpe et un bonnet qu'il mettait quelque fois et sa peau était mauve avec du rouge, du vert, du bleu clair, du bleu foncé, du noir, du marron.

Il parlait français, chinois, allemand, espagnol, irlandais, américain et africain. Il parlait toutes les langues sauf le lensois.

Il était beau comme un artichaut.

Avec l'horloge, quand il était 16 h 20 mn, il disait qu'il était 14 h 58 mn et il faisait exprès de changer l'heure comme un menteur.

Il disait qu'il était gentil quand même....

 

Hugo FREMAUX (Raillencourt Sainte Olle, CE2 Ecole Ringeval)

 

RIGOLANGUE

 

Mon monstre tire toujours la langue.

Ses cheveux sont blonds. Il a les cheveux en l'air avec des nœuds bleus. Ses cheveux se dressent sur sa tête chaque fois qu'il tire la langue.

Il fait des chatouilles tout le temps aux gens qu'il aime.

Il tire la langue à ceux qu'il n'aime pas.

Il a de gros pieds tout crochus pour attraper la nourriture.

Et de grosses oreilles.

Il marche en canard.

Il est vert avec des points noirs.

Il a des verrues bleues sur sa langue qui lui sert de décapsuleur pour boire tous les sodas qu'il désire.

Il s'appelle "RIGOLANGUE" et vit au pays des langues rigolotes.

 

 

Clémence BAILLET (MOEUVRES, Association Anim'enclave)

 

ELECTRO, FRERE JUMEAU DE MULTICO

 

Ce sont deux frères bizarres

Tellement bizarres qu'Electro a du mal à montrer son amour

Dès qu'il voit une femme monstre, pour l'embrasser il l'électrocute d'un coup de pouce

On peut dire que ce monstre séducteur ne sait pas vraiment ce que c'est l 'amour

Quand à Multico qui porte bien son prénom, lui il est encore plus bizarre

Selon son humeur il change de couleur

Quand il est amoureux il est rose, quand il est joyeux il est jaune, quand il est en colère il est rouge et quand Multico est violet c'est qu'il se sent seul

Alors on peut dire que ces deux monstres sont vraiment bizarres !

 

Meryl WALCZAZ (Crèvecoeur sur Escau)

LE MONSTRE DU DESSOUS DU LIT

 

Je vous propose de faire la connaissance du Monstre du dessous du lit On dit de lui souvent n'importe quoi, en réalité il est totalement inoffensif.

D'ailleurs ce sont les enfants qui le martyrisent car comme il doit rester 24 heures sur 24 sous un lit (c'est son job !), il a la marque blanchâtre des lattes sur sa délicate peau vert fluo. Et puis comme les enfants font du trempoline sur leur lit, il est tout plat. Un vrai supplice !

Normalement, il se nourrit de rêves d'enfants, mais comme les gosses de nos jours dorment en classe, il n'a rien à manger.

Maintenant il est en voie d'extinction. Militons pour les monstres de chambre !

Et pensez à faire les poussières sous votre lit. Merci

 

Jason DARRAS (Masnières)

RIEN

 

Je vous propose de faire la connaissance de Rien

Pourquoi rien, et bien parce qu'il ne ressemble à rien

Mais ce n'est rien qu'une petite chose, on n'a jamais vu quelque chose de pareil

on ne peut pas trop le décrire puisqu'il ne ressemble à rien !

Il a juste une plume couleur arc-en-ciel, ses yeux sont jaunes et il a une bouche

Il est en forme de cercle

Il mange tout le temps (sinon il tombe malade)

Mais comment fait-il pour ne pas grossir ?

Chaque aliment qu'il avale disparaît, où ça ? On ne le sait pas

Le Rien est gentil et ne parle pas

Rien qu'une seule pichenette peut lui faire perdre l'équilibre

Il ne pèse presque rien

Mais on ne peut pas dire qu'il n'est rien, c'est juste un nom

 

 

Nathan DARRAS (Masnière)

 

LE MONSTRE DE L'ECOLE

 

Quel cancre !

A plus de quarante ans, il est toujours au CE2.

Ce monstre d'environ 1,70 m. et 80 kg !

Il ne lui reste plus que quelques cheveux.

Ses yeux sont d'un bleu perçant qui vous glacent le sang.

Il est très méchant, c'est l'ennemi public N° 1.

Et ce monstre, c'est mon maître de CE2

 

Enzo HETHUIN (Cambrai, CE2 R.Gernez)

Écrire commentaire

Commentaires : 0