Passé sous silence

roman d'Alice Ferney (2010)

Ce drame historique de l'abandon de l'Algérie par la France, est retracé du point de vue de la victime, dont l'auteur épouse la cause . Les noms sont changés, mais très lisibles. Paul Donadieu est Jean-Marie Bastien-Thiry et son admiration pour le général Jean de Granberger, le général de Gaulle, va virer à la haine, jusqu'à attenter à sa vie: c'est l'échec de l'attentat du Petit-Clamart (le 22 août 1962) et sa condamnation à mort (le 11 mars 1963) au fort d'Ivry.

Il considérait que le général s'était parjuré, que son double langage à propos de l'Algérie avait eu des conséquences à la fois tragiques et immenses. Le portrait psychologique des deux principaux protagonistes est très fouillé, de même que la présentation du tableau au quotidien de la guerre d'Algérie, sont lot de tués et la répression de l'armée.
L'auteur démontre la bonne foi de Donadieu, son idéalisation pour la cohabitation indigènes-colons et, quand il apprend sa condamnation, son courage dans l'attente de la mort.

 


Francis N.   Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0