L’amour en double

thriller de Joyce Carol Oates (2012)

Madame Oates est mon auteur fétiche. J’aime la profondeur psychologique de ses personnages et sa perspicacité face aux comportements humains, un certain humour noir dans le ton mêlé à une certaine tendresse, l’acuité de son regard envers le comportement et le mode de vie américain ; quelque soit le sujet, l’époque, les personnages, l’œuvre est toujours pertinente et parfaitement maîtrisée et… j’en sors ravie. Auteur prolixe, elle écrit autant de romans que des nouvelles. Elle a écrit aussi quelques excellentes histoires dans le mode gothique anglo-saxon. Et sous son propre nom ou sous le pseudonyme de Rosamond Smith des romans policiers, des thrillers. Ce livre-ci est donc policier, l’histoire d’une femme qui emménage avec son amant psychiatre ; ce dernier lui apprend ce même jour qu’il a un frère jumeau mais refuse de lui en dire davantage. La jeune femme intriguée et, peut-être secrètement blessée du silence de son amant, part à la recherche de ce jumeau, le rencontrera et deviendra sa maîtresse ; lui aussi est psychiatre. Quels sont les rapports de ces jumeaux, apparences et faux-semblants, ressemblances et dissonances, qui est qui, où se joue la vérité, la réalité… ? L’intrigue apparemment simple devient de par ces doubles jeux d’une complexité déstabilisante et l’angoisse s’insinue sourdement et de façon perverse jusqu’au final que je tairai. J’ai adoré mais je ne suis pas très impartiale…

 

Marie-Agnès L. Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0