La vie mondaine sous le nazisme

essai de Fabrice d'Almeida (2005)

Un brillant exposé laissant à voir comment la grande bourgeoisie industrielle et la vieille aristocratie terrienne allemande se sont laissés si facilement acheter et embrigader par les séides du IIIe Reich. Cet ouvrage précis et documenté nous montre sans aucune concession comment la haute société allemande a largement participé dès ses prémices à la construction du pouvoir nationale socialiste en Allemagne et comment même les moins enthousiastes se sont finalement laissés facilement corrompre par une politique remarquablement organisée de cadeaux et de prébendes divers et variés en toutes occasions et à la mesure de la place miroitée par chacun dans la « nouvelle société » revendiquée par les nazis. On comprendra ici à la fois le fonctionnement de la mondanité et les mécanismes qui la font finalement s’adapter à toutes les situations pourvu que l’emballage soit bien présenté, mais aussi comment les plus haut placés des hiérarques nazis ont su utiliser de manière volontaire et à tous les niveaux les codes et les failles de ce monde à part dans le seul but de parvenir à leurs fins. Un récit passionnant et malheureusement d’un certain point de vue relativement  intemporel.

 

Marie-Agnès L.   Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0