Le cas Sneijder

roman de Jean-Paul Dubois (2011)

Le héros du livre, Paul Sneijder est le seul survivant d'un terrible accident d'ascenseur où sa fille a péri sous ses yeux. Ce qui commence comme une tragédie est décrit tout au long du roman d'une façon triste et amusante. Ce drame va déclencher une sorte d'explosion de lucidité et de liberté chez le personnage. C'est l'histoire d'une double chute : l'accident, première chute, qui va entrainer une seconde chute dans sa vie personnelle. Le narrateur est dominé par sa seconde femme, Anna, qui brille professionnellement (lui deviendra promeneur de chiens !). C'est elle qui gouverne la maison au point d'en avoir toujours interdit l'accès à Marie la fille du premier mariage de Paul, décédée tragiquement dans cette chute d'ascenseur. Ce chagrin omniprésent ressurgit régulièrement dans la narration cocasse de sa vie quotidienne. Il regrette sa lâcheté et de ne pas avoir su imposer sa fille Marie auprès de sa seconde famille (il aura deux garçons, des jumeaux). A travers ce "prétexte" qu'est cette histoire d'ascenseur (le récit est agrémenté de ses recherches auprès de spécialistes ou de revues spécialisées), Jean-Paul Dubois nous décrit de manière bouleversante mais souriante parfois, nos petits arrangements pas toujours louables avec la vie. Un des meilleurs livres de Jean-Paul Dubois. Cruel, cocasse...et tendre.

 

Annie F. Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0