Là-haut, tout est calme

roman néerlandais de Gerbrand Bakker (2009-éd. 2011) Prix Initiales 2010

Gerbrand Bakker, auteur néerlandais dont c’est le premier roman.

Un homme qui vivait en symbiose avec son jumeau ; jusqu’à la rupture entamée quand ce dernier « prend » une petite amie, rupture consommée par sa mort à 19 ans dans l’accident de voiture conduite par cette petite amie. Helmer a du abandonner ses études à peine commencées et reprendre la ferme familiale à la place de son frère. Maintenant il a plus de cinquante ans et la dite petite amie le contacte afin de lui confier son fils d’un second mariage quelques temps ; ce dernier a le même prénom que le jumeau décédé.

Récit à la première personne écrit avec pudeur et retenue. Rien n’est explicitement dit mais tout est évoqué à travers les tâches quotidiennes et la nature. Parole intimiste d’une grande sensibilité et sensualité sous-jacente. Texte lent et nostalgique, miroir d’Helmer qui a vécu à côté de sa vie. Beauté d’un homme qui se révèle à lui-même. Ce que nous dit encore Gerbrand Bakker est le tabou de la gémellité et du désir.

Un beau récit sobre et envoutant, une belle lecture.

 

Marie-Agnès L.   Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0