La révolution industrieuse dans les campagnes du Cambrésis (1720-1880)

Conférence par Didier TERRIER (Professeur d'Histoire moderne et contemporaine à l'Université de Valenciennes)

Vendredi 21 Septembre à 19h

La « révolution industrielle », mue par le charbon, la vapeur et les machines, fait partie des grands récits du développement économique occidental qui marquent notre imaginaire. Si l’idée d’une rupture brutale a été mise en question depuis longtemps, les apports des machines et leurs gains de productivité lors de la première industrialisation sont désormais discutés. L’historien Jan de Vries a ainsi développé l’idée d’une « révolution industrieuse » en Europe, bien avant les premières machines, où l’augmentation de l’offre de travail salarié au sein des familles aurait permis l’accroissement des productions, sans changement de méthode, ni innovation technologique majeure. A côté des usines, la petite production artisanale et domestique devient dès lors le ressort essentiel de la croissance au XVIIIe, mais aussi au XIXe siècle, et le tissage à domicile, dans les villages et les bourgs du Cambrésis, prend ici tout son sens.

Écrire commentaire

Commentaires : 0