Coeurs blessés

roman américain de Victoria Lancelotta (2008)

Un roman dense et subtil. Vécue de l’intérieur écrit à la première personne, ou disséquée de l’extérieur écrit à la troisième personne, notre héroïne essaie avec énergie et la meilleure volonté possible de vivre au mieux sa vie. Mais malgré son insatiable désir de se faire accepter et la force de ses espoirs elle ne peut surmonter les blessures de l’enfance et l’abandon ; et de l’adolescence à l’âge adulte les lézardes se fissurent et les cicatrices se rouvrent peu à peu ; malgré ses débordements d’amour, elle ne comprend pas pourquoi cela ne peut fonctionner et pourquoi elle échoue ; elle est toujours en porte à faux. Cependant l’auteur, elle, nous mène dans les méandres de ce cœur blessé avec une juste perception en une analyse approfondie. Sans oublier au passage d’égratigner les rêves de l’american way of life.

Une belle lecture d’une grande justesse et émouvante.

 

Marie-Agnès L. Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Am (jeudi, 18 octobre 2012 16:39)

    test de moderation de message. Merci