Divorce à Buda

Roman de Sandor Marai

Hongrie, 1935.

Le roman parle d'un juge qui doit prononcer le divorce d'un ex-camarade de promotion. C'est Kritof Komives, dont le père était juge, ainsi que le grand-père.

 

L'auteur en trace le portrait physique et psychologique. Il en retrace l'enfance, les années d'études en pensionnat, la rencontre avec sa femme, leur vie commune, routinière.

 

C'est un juge aux idées bien arrêtées sur la justice, l'ordre des choses.

 

Le roman traite de la décadence de la classe moyenne hongroise, évoque les problèmes d'une consommation de drogue fort importante. Il parle des non-dits dans cette société, des illusions de l'amour. L'incompréhension de deux êtres, l'amour non partagé peuvent mener au divorce. Greiner a bâti sa vie sur l'amour qu'il a pour sa femme et il constate qu'elle lui échappe.

 

« Peut-on savoir ce que veut dire aimer ? A quoi bon. Cela n'a rien à voir avec la raison ».

 

Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0