Le jeu des ombres

Roman de Louise Erdrich

Irène América découvre que son mari Gil lit son journal intime ; elle en commence un autre qu'elle met en lieu sûr. C'est dans ce carnet qu'elle livre sa vérité sur son mariage et sur sa vie tandis qu'elle utilise l'ancien pour se venger de son mari et s'amuser à ses dépends.

 

Gil est devenu un artiste célèbre en peignant le portrait d'Iène sous de nombreuses formes et il réalise que la peur de la perdre le contraint à se dépasser.

Irène quant à elle termine sa thèse sur Georges Catlin, le peintre des indiens du 19ème siècle.

Tandis qu'ils tentent de sauver les apparences, leur foyer devient un endroit de plus en plus violent et secret.

 

Alternant les deux journaux intimes d'Irène et un récit à la 3ème personne, l'auteur explore la nature complexe de l'amour et le combat d'une famille pour sa survie d'une main de maitre.

 

L'histoire est forte, pénible et bouleversante. C'est aussi une réflexion sur les cicatrices d'une histoire collective douloureuse.

 

Le récit exerce une fascination, le lecteur est pris dans les rets de la destruction du couple. Sans oublier les trois enfants, à la fois témoins et acteurs de ce déchirement et qui doivent affronter ce cauchemar. C'est une histoire de passion, d'amour et de haine. le dénouement est surprenant mais correspond bien à toute la force, l'intensité et la violence des sentiments humains rencontrés tout au long du roman.

 

Annie F     Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0