Grâce et dénuement

Roman d'Alice Ferney

Esther, bibliothécaire, s'invite dans un petit campement de gitans. Son idée est de faire partager son goût de la lecture à ces enfants marginalisés. Elle entre dans ce cercle très fermé dirigé par Angelina la matriarche. Au fur et à mesure des rencontres, des liens se forment entre les enfants, les adultes, et cette femme si gentille et compréhensive venue d'un autre monde. L'écriture d'Alice Ferney est une « grâce », une saveur qui nous rappelle Maupassant.

 

Marie-Claire B. Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0