Charlotte

Roman de David Foenkinos

Ceci n’est pas un roman, ceci n’est pas une biographie, mais une touchante élégie que compose David Foenkinos à la mémoire de Charlotte Salomon, comme un chant d’amour triste et mélancolique pour une jeune artiste allemande, juive, déportée et morte  à  26  ans à Auschwitz en 1943.
Le destin de cette jeune berlinoise est tragiquement marqué par la folie et la mort de ses proches et la déliquescence du monde qui l’entoure s’enfonçant dans la barbarie. Charlotte Salomon fuit l’Allemagne et les persécutions nazies. Elle s’installe dans le sud de la France et peint pour conjurer ses démons intérieurs et la fatalité d’un avenir qu’elle pressent. Entre 1940 et 1942 elle réalise des centaines de gouaches, enchevêtrements de formes et de couleurs vives d’une vibrante modernité, un exercice cathartique qui traduit ses états d’âme et ses aspirations. Charlotte met en scène sa vie dans un recueil illustré qu’elle appelle  : «  Vie  ? ou théâtre  ?  » ouvrage qu’elle confiera à un ami médecin, «  c’est toute ma vie  » lui dira-t-elle peu de temps avant de disparaître  dans le camp de concentration d’Auschwitz.
Ce récit fort et vibrant de David Foenkinos nous donne furieusement envie de connaître la peinture de Charlotte et la bibliothèque de Cambrai  permet cette découverte, elle possède l’ouvrage  de Charlotte Salomon. En feuilletant «  Vie  ? ou théâtre   », on pense à Munch, à Emil Nold, à Chagall. Il y a dans la peinture de Charlotte Salomon ce jaillissement de la modernité, cette fulgurance des couleurs qui nous font penser à la peinture expressionniste allemande, un talent prometteur indéniable irrémédiablement interrompu.
Lire Foenkinos et parcourir conjointement le travail de cette artiste a pour effet de redonner chair et vie à Charlotte Salomon si fortement incarnée dans l’expression de son travail artistique.

Lionelle     Je Tu Lis On En Parle

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Brigitte Chevènement (mercredi, 07 janvier 2015 19:37)

    Vous avez une chance merveilleuse de pouvoir proposer le livre de Foenkinos en même temps que celui de Charlotte Salomon.