Les bateliers : nomades des temps modernes ?

Mardi 19 mai à 19h

Par Charlotte Paul, chargée d’études batellerie, et Nicolas Raimbault, docteur en géographie

 

 

A la fin du XIXème siècle, les artisans bateliers, auparavant sédentaires, sont devenus itinérants. La voie d’eau est devenue à la fois leur espace de travail et leur lieu d’habitation.
L’analyse de leurs « pratiques spatiales » met à jour ce que les sociologues appellent une « territorialité atypique », organisée autour du fleuve, et déconnectée du système urbain. Aujourd’hui, dans la ville contemporaine, dans ses marges, quelle place laisse-t-on aux populations itinérantes du fleuve ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0