Tout dort paisiblement sauf l'amour

Roman de Claude Pujade- Renaud

Combler les trous, broder dans les interstices laissés par les biographies factuelles, voilà ce que nous propose Claude Pujade–Renaud avec son dernier livre : « Tout dort paisiblement sauf l’amour », son sujet en est : le philosophe Soren Kierkegaard. Cette conteuse émérite choisit de donner vie au penseur danois et à son entourage à travers la petite histoire, sa trame reste romanesque même si les personnages rencontrés ont tous existés. Régine, la fiancée délaissée, son mari Fréderic, gouverneur des Antilles danoises, Soren Kierkegaard le séducteur philosophe, et des membres de sa famille, s’expriment tour à tour de façon chorale. La tapisserie du récit se construit aux petits points avec chacun de ces petits fils de vie entremêlés. Pourquoi Kierkegaard a-t-il rompu ses fiançailles avec la jeune Régine qu’il aimait, quel tourment intime, quel secret familial, quelle inaptitude au bonheur composent aussi la face sombre de ce philosophe précurseur de l’existentialisme ? 
Certes les plus aguerris se lanceront directement dans la lecture des écrits de Kierkegaard, c’est un peu escalader la face Nord de l’Eiger, mais pour ceux que l’âpreté du récit philosophique rebutent, le roman de l’écrivaine Claude Pujade-Renaud est parfait, car nourri des journaux et de la correspondance des protagonistes, il explore avec virtuosité le vrai et le vraisemblable sans jamais nous ennuyer. 

 


Lionelle F. Je, tu lis, on en parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0