mer.

09

nov.

2016

Bubelé l’enfant à l’ombre

Roman de Adolphe Nysenholc

Circonstances dramatiques qui amènent les parents de Bubelé, leur jeune fils de 3 ans, au placement dans une famille chrétienne d'ouvriers de la banlieue rurale flamande, à l'abri des nazis et des rafles de juifs. L'enfant sait qu'on le cache, comprend qu'il est différent et se demande pourquoi. Le lecteur peut deviner l'horreur de la Shoah comme une sorte de décor dans lequel se ressentent les angoisses de cette enfance. Récit autobiographique, roman de la peur mais aussi quête d'identité, Adolphe Nysenholc a écrit ce texte de 160 pages durant 17 ans.

Dans un premier temps avec des yeux d'adultes, puis l'a modifié afin que le narrateur soit l'enfant qu'il a été, faisant ainsi revivre ses disparus. Dans un style concis et sans pathos, cet ouvrage révèle l'histoire cachée de nos manuels d'histoire. Humour, tendresse, pleurs et sentiments, grande sensibilité teintés d' une certaine approche de la résilience.

 

Patricia L. Je tu lis, on en parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0