La voix de ma mère

Roman de Bruno Racine

Un récit- hommage de l'écrivain [directeur de la Bibliothèque Nationale] à sa mère vingt-cinq ans après son décès. Il s’aperçoit un jour qu’il n’arrive plus à décrire la couleur des yeux de sa mère, ni sa voix. Pourtant elle avait un accent, étant née aux États-Unis dans une famille russe d’origine juive. «Il m’a fallu attendre vingt-cinq ans après sa mort pour que surgisse en moi cette interrogation : quelle était la voix de ma mère?» Un fils recherche sa mère à travers des souvenirs en fuite. Récit émouvant, charmant, couvrant une vie entière en peu de pages, ramassées et lumineuses. Dans un style proche de celui des grands classiques, cet ouvrage est écrit avec délicatesse et sans épanchement.

 

Patricia L. Je tu lis, on en parle

Écrire commentaire

Commentaires : 0